Blog

16
Oct

Un pleur utile pour s’endormir?

On me dit « mon bébé ne pleurs jamais ». J’entends « mon bébé n’a pas le temps de pleurer. ».

bébé en position foetale confortable!

bébé endormi en position foetale

Le maternage actuel semblerait devoir être soumis à une pensée unique celle du moment…

Dans ce modèle de maternage, il serait totalement exclu l’idée de laisser pleurer un bébé. Ne serait ce que quelques minutes. Il faut donc être vigilant(e) pour essayer d’anticiper les pleurs du bébé et les couper au plus vite tant que cela est possible au risque bien sûr de ne pas pouvoir décoder les différents pleurs et agir selon le besoin du bébé. Cependant comme dans toute règle qui se veut exhaustive, il existe peut être une exception.

Pleurer serait il utile et nécessaire à l’endormissement des bébés? 

Il est une évidence pour les parents. Les pleurs sont un obstacle majeur à l’endormissement de leur nourrisson. C’est du bon sens, un bébé qui pleurs va s’énerver et ne pourra pas s’endormir. D’où la nécessité de devoir absolument couper les pleurs pour aider le bébé à s’endormir. Afin d’atteindre ce but d’anticiper ou calmer les pleurs, il existe deux moyens usuels: la mise au sein, prendre le bébé dans les bras. Le parent va alors endosser la mission d’endormir le bébé dans les bras  sommeil de contact mais cette solution a un prix. Dès que le parent souhaitera le poser, endormi sur un couchage, dans la très grande majorité des cas, il se réveillera immédiatement. sommeil bébé. Pourtant il semblait si lourd et bien endormi.

Il est un détail très important qui pourrait convaincre les derniers septiques. Ce schéma dans lequel de nombreux parents se sont reconnus n’existe que durant les phases d’endormissement pendant la journée. La nuit cela se passe beaucoup plus facilement pour le poser dans son berceau après qu’il ai fini de manger.

Ce schéma est présent (plus ou moins) pendant  les quatre premiers mois (et c’est curieux mais aussi avant 6 semaines quand le bébé ne différentie pas nuit et jour)!

La suite dans quelques jours. Devons nous le laisser pleurer?

 

15
Nov

Posture et poste informatique

Nous avons créé un module de formation pour les entreprises sur le thème de  » bien conduire son poste informatique ».

Un regard d’ostéopathe.

Cette formation a entièrement été conçue grâce aux observations et expériences que nous avons acquises grâce à nos patients qui venaient nous consulter et travaillaient avec un poste informatique.

Nous établissons une relation dans la conduite d’un poste informatique entre la qualité d’attention/concentration que nous sommes capables de porter à notre travail et nos obligations et compétences visuelles. Nous réalisons avec chacun (un dessin) une carte de toutes les fonctions (multitâches) qu’il doit effectuer pour organiser au mieux son environnement, être efficient, performant tout en limitant sa fatigue.

La posture se reflète dans cette interactivité.

 

Il y a un mois, le service médical du Group Hager à Obernai nous a invité à présenter ce travail. L’enquête de satisfaction auprès des participants nous a confirmé dans le format, l’intérêt suscité et la pertinence de cette formation. Notre équipe va s’étayer d’un opticien qui viendra enrichir notre proposition.

IMG_1794

21
Nov

BIBERON BIEN LE DONNER

c'est le pied de boire un petit coup sans gaz.

c’est le pied de boire un petit coup sans gaz.

Donner le biberon s’apprend et peut rapporter gros.

Notre expérience d’ostéopathe spécialisé auprès des nouveau-nés, nous a permis de développer une méthode originale et efficace pour donner le biberon afin de réduire de façon très importante les gaz ingérés. Cette nouvelle manière de donner le biberon a été expérimentée avec succès par des centaines de parents. Nous vous proposons ce tutoriel pour que vous puissiez vous aussi appliquer cette méthode qui peut changer la vie de votre bébé et bien sûr aussi la vôtre.

Moins de gaz chez un bébé.

Nous constatons une diminution immédiate des coliques, des pleurs. Cela permet une réduction de certains  reflux, un endormissement plus facile avec un sommeil de meilleure qualité, plus stable, le bébé est moins agité, nerveux. Boire son biberon devient satisfaisant, il contrôle bien son biberon, il est en sécurité et se détend.

La succion en pincement (symbole de la succion passive au biberon) est abandonnée.

Son étanchéité était médiocre entraînant l’utilisation d’une dépression intra buccale minimale. Une dépense énergétique peu rentable, frustrante et fatigante.

Une succion active en ouverture de bouche apparait.

Lorsque le bébé redevient actif en aspirant son biberon avant de commencer sa succion/déglutition. Il met en oeuvre une excellente étanchéité sur sa tétine, cela signifie qu’il a créé et utilise une puissante dépression intra buccale. Le processus de succion qui en résulte est très différent dans sa forme, dans ses effets et son efficacité.

La bouche s’ouvre en grand, le menton descend et avance. Les appuis et forces musculaires dans la bouche sont plus équilibrés favorisant une bonne croissance du squelette facial. Cette stimulation des os des voûtes nasales favorisera leur développement et une meilleure respiration nasale.

La succion est efficace, rentable et satisfaisante.

Le bavoir devient inutile.

Nous ne voyons plus de lait couler aux commissures des lèvres.

 La tétine nous intéresse en fonction de ses formes qui doivent être favorisante pour que le bébé puisse créer une étanchéité. La forme doit être adaptée à la taille de la bouche, à la possibilité d’ouverture de celle-ci.

Le débit doit être adapté à la fluidité du lait, à l’effort et à la puissance d’aspiration.

Nous vous proposerons en collaboration  dans un autre article rédigé en commun avec nos spécialistes de la puériculture, nos observations et nos propositions.

Ce qui est fondamental, c’est l’action de la personne qui en proposant le biberon au bébé l’oblige à le maintenir de façon continu en bouche par aspiration. Dès que cette aspiration devient trop faible le biberon est totalement retiré de la bouche puis sera remis en bouche.

Si dans toutes les publicités, les tétines sont physiologiques et ressemblent au sein, vous ne trouverez personne pour trouver un sein qui ressemble aux tétines!

 

04
Avr

plagiocéphalie post naissance

Plagiocéphalie posturale post naissance

Un nouveau-né, posé sur le dos, bouge sa tête avec un mouvement spécifique de roulement/glissement. La tête roule selon la forme de l’arrière crâne (comme une roue) pour aller de droite à gauche. D’autre part la partie arrière du crâne effectue un glissement dans une direction opposée au mouvement de rotation. Tout obstacle à l’un de ces mouvements demandera au bébé un effort et un contrôle musculaire qu’il ne peut pas acquérir généralement avant la fin du deuxième mois.

Il en résulte que si le couchage du bébé ne propose pas des conditions biomécaniques favorables pour une réalisation sans effort de ces mouvements. Il ne pourra adopter qu’une position en rotation sur le côté. Certes la position est très stable et le côté choisi répond à la meilleure sensation de confort. Cependant cette posture économique impose une immobilité de la tête en appui sur une même et unique zone osseuse. C’est la cause la plus facilement identifiable de création d’une déformation du crâne sous son propre poids.

 

plagiocéphalie posturale

forme du crâne chez le même bébé à la naissance en photo au début de cet article !!

Le matelas « BIBED » par ses formes est le seul moyen de couchage qui a été conçu pour permettre une liberté et une spontanéité de mouvement de la tête durant cette période des premiers mois. Redonner au bébé la capacité de bouger régulièrement son crâne sans effort et ainsi modifier ses points d’appui est le moyen le plus efficace de prévention des plagiocéphalies posturales postérieures post naissance.

Aucun bébé n’a une liberté et une spontanéité de mouvement de sa tête avant deux mois environ lorsqu’il est couché sur le dos. C’est durant cette période que ce type de plagiocéphalie se fabrique.

Le mouvement de roulement est entièrement dépendant de la forme arrière du crâne et de celle du support où la tête est posée. Si nous assimilons l’arrière du crâne à une roue. Toute déformation ou asymétrie de cette roue sera en mesure de perturber l’effort du cycliste et le mouvement du vélo. La fluidité du glissement quant à lui dépendra essentiellement de la qualité physique du support de couchage.

Tout système qui tente d’imposer (cale tête) une position de correction statique est voué à l’échec.

L’efficacité du repositionnement dans ce type de plagiocéphalie sera totalement dépendante du degré de désagrément perçu par le bébé lorsque sa tête est en rotation gauche ou droite. Ses possibilités de mouvements sont entièrement sous la dépendance de la loi du moindre effort.

Série d’articles sur les plagiocéphalies Journée mondiale 2016

Nous vous invitons à relire nos neuf articles sur les plagiocéphalies et spécifiquement celui qui utilise l’image du chignon.

28
Jan

Le sommeil de contact chez le bébé.

L’endormissement et le sommeil de contact

Nous allons évoquer ce type de sommeil pour les bébés jusqu’à 3 mois, cependant cette durée peut être allongée de quelques semaines.

 

Nous constatons souvent que les parents n’ont pas toujours reçu les informations nécessaires pour comprendre l’organisation du sommeil des bébés ; car ce dernier diffère totalement du modèle des adultes.

Cet endormissement de contact est plutôt naturel et efficace. Il répond souvent au désir d’anticiper ou de couper les pleurs à tout prix. Cependant, les conditions d’endormissement (position, portage, mouvement) ne devront pas varier pour qu’ensuite le sommeil puisse rester stable !

Les parents acceptent ou subissent plus ou moins les contraintes qui découlent de ces conditions relationnelles et environnementales et ce pour une durée plus ou moins longue.

Ce type d’endormissement fait partie des possibilités offertes aux parents pour endormir leur bébé, mais ce n’est pas le seul moyen ni forcément le meilleur…

En effet, couper les pleurs peut devenir contraire à la dynamique de l’endormissement et au besoin du bébé !

 

Que faut il pour un endormissement de contact?

Des conditions particulières sont nécessaires pour que l’endormissement et la stabilisation du sommeil puissent s’effectuer. Le bébé doit être au choix : au sein, dans les bras, sur le ventre d’un parent, en écharpe, sur un coussin d’allaitement, en co-dodo, dans un cosy, une poussette ou une voiture.

  • le corps du bébé est souvent regroupé comme en position fœtale.
  • Le nourrisson est mis dans une sorte de bulle relationnelle avec un parent. A défaut, il est posé sur un support enveloppant et/ou dans un espace plutôt clos.
  • Le bébé peut s’endormir immobile mais le plus souvent la finalisation du sommeil ne sera atteinte que par la mise en mouvement du bébé par un parent. Cela peut prendre la forme d’un balancement, d’un bercement ou grâce à un parent qui le porte mais doit en plus doit se mettre à marcher.
sommeil profond ?

sans clef pas de sommeil

Maintenant qu’il a été endormi et dort, j’aimerai bien le poser sur son espace de couchage. Il faut le sortir des bras ou de l’écharpe, le décoller de mon ventre, le sortir du porte bébé, du cosy ou arrêter le voyage en poussette ou en voiture.

Comment pouvons-nous sortir de cette situation avec notre bébé toujours endormi?

Pour quelques bébés, cela ne changera rien à leur sommeil.

Mais statistiquement, pour tous les autres, la réaction sera quasiment identique.

C’est stupéfiant. Le sommeil peut s’interrompre à la seconde.

le sommeil de contact un moyen d'endormissement

sommeil bébé contact

C’est comme avec une clef de contact dès que nous la retirons, le moteur s’arrête.

– « Je l’ai endormi dans mes bras ou sur mon ventre mais lorsque je tente de le poser sur un couchage, il se réveille immédiatement. Pourtant le sommeil semblait si profond, le bébé était si lourd dans les bras »

–  « Je me promène avec mon bébé dans la poussette où il a été endormi et je rencontre sur le chemin ma voisine. Nous entamons, une petite discussion en restant immobiles. Le bébé se réveille presque aussitôt en pleurant ».

– Il y a aussi dans certains cas les tours en voiture pour endormir ou maintenir endormi bébé. Mais il faut se méfier des feux rouges et des embouteillages, l’arrêt de la voiture risque d’être fatal.

Ces exemples nous montrent que si l’endormissement peut être facile dans ces conditions.

Il apparaît très souvent extrêmement difficile de maintenir un sommeil stable lorsque nous tentons ensuite de modifier le contexte relationnel ou environnemental qui a créé un véritable lien de dépendance.

Quelques sont ces dépendances imposées par les conditions du sommeil de contact.

Les parents admettent que devant le risque d’un réveil plus que probable, ils ont préféré garder le bébé endormi sur leur ventre pendant des périodes beaucoup plus longues que prévues. « Pour ceux qui peuvent se l’autoriser cela permet de s’accorder une petite sieste ».

 

  • Le portage du bébé, le jour dans les bras ou en écharpe peut devenir systématique et subi pendant des heures.
  • Comment respire le bébé?

    portage très fermé!

    Bien sûr, ainsi et c’est peut être en fait l’objectif, ce bébé ne pleure presque jamais. Nous sortons du portage câlin ou pratique pour un portage obligatoire. Cela risque d’être le cauchemar des personnels des crèches qui devront à leur tour obligatoirement porter ces bébés toute la journée et elles en ont plusieurs en garde!

  • Il y a aussi l’usage trop précoce et surtout pendant des durées beaucoup trop longues des transats, des cocons, des coques ou autres poufs qui compriment, tassent et immobilisent beaucoup le corps des bébés. Mais cette posture peut faciliter le sommeil!
bébé très fermé sur lui

sommeil de contact par substitution

La durée excessive de ces postures imposées au bébé est dénoncée par les professionnels de santé. C’est contraire à la notion de motricité libre et au travail des ostéopathes pour un grandir harmonieux des nourrissons.

  • Les mamans déclarent que leur bébé, le jour ne pleure presque jamais, qu’il demande fréquemment le sein, qu’il s’y endort et est très souvent porté dans les bras ou en écharpe.

 

« Quand on est parent, nous pouvons nous interroger sur ce que nous faisons sans pour autant mettre en cause nos capacités»  

Claude Halmos Psychanalyste

Cet article a été conçu en deux parties. Cela nous permettra de partager avec vous quelques réflexions sur le sommeil de contact et des solutions alternatives pour l’endormissement de votre bébé et le sommeil de tous.

page Facebook sur le maternage et ostéopathie

une série d’articles sur le sommeil du bébé

https://www.facebook.com/bebeosteomaternage/

 

26
Nov

biberon tutoriel osteopathie

Nous vous présentons trois films qui participent dans notre blog à un tutoriel pour vous aider à améliorer votre manière de donner le biberon.

« En fait il faudrait dire pour que le bébé prenne activement son biberon grâce à vous. »

Parfois l’ostéopathie s’avérera nécessaire pour que le bébé puisse accéder à une bonne succion active.

La mise en pratique de cette méthode pour bien donner activement le biberon peut à elle seule être suffisante pour changer l’ingestion de gaz et les coliques.

oran-outang-biberonMais une séance d’ostéopathie peut être indispensable pour vérifier et corriger la qualité de succion du bébé. Une succion peu performante peut facilement ne pas être reconnue par les parents. La présence de gaz est le symptôme principal pour que cette hypothèse de succion déficiente soit à vérifier. vous trouverez à cette adresse une explication de la méthode

Films biberon

Parfois un petit détail ne permet pas d’obtenir le résultat escompté.

Dans ce premier film vous verrez des mouvements du biberon mais ils signent une mauvaise succion.

 

  • le bébé n’aspire pas son biberon, il n’est pas étanche sur lui. Il pince sa tétine, du lait coule sur le côté de sa bouche.
  • Le biberon bouge mais le mouvement est dû au pincement haut et bas des mandibules.
  • Le biberon n’a aucun mouvement de pénétration dans la bouche.
  • Ensuite vers la fin, il y a un mouvement d’avant en arrière mais en fait c’est le biberon qui est repoussé par la langue vers  l’extérieur.
  • Ce n’est pas une pénétration mais un repousser du biberon.

 

Voici pour comparaison, un film avec un bon mouvement de succion.

Vous pouvez être sûr de votre action quand le biberon devient « vivant ». Le mouvement de pénétration est présent et la dynamique est vers la bouche. Si vous vous mettez sur le côté pour regarder le bébé téter, son menton s’ouvre en grand avec un accent vers le bas (comme si le visage s’allongeait)

 

Encore plus de compréhension, voici une démonstration avec la tétine ou la sucette

Voici un petit film qui montre le jeu de force et de contre force.

La sucette est tirée vers l’extérieur par la main de la maman et le bébé réagit en l’aspirant pour la garder en bouche. Pour la tenir, il crée une dépression intra buccale et une étanchéité. Il obtient ainsi ce qu’il veut une succion sécurisante et calmante.

Maintenant, il vous est facile de  comprendre que les bébés « cracheur de sucette » ou qui « n’aime pas la sucette », sont en fait des nourrissons qui n’arrivent tout simplement pas à la garder en bouche. La tétine n’a aucun poids, elle n’est pas collé à la bouche et est très facilement repoussée dehors par la langue lors des mouvements d’ouverture du pincement (et non de succion/aspiration). Ceci n’a rien à voir avec une succion nutritive ou pas.

 

NB : Nous ne nous intéressons pas dans notre démarche aux multiples systèmes sophistiqués, physiologiques et mercantiles pour éviter l’ingestion d’air due à la prise de biberon. Le choix des biberons filmés est entièrement dû au hasard. Cependant il est parfois nécessaire de changer le biberon utilisé par les parents.

26
Nov

allaitement succion non étanche

Témoignages mamans, 

 

Depuis une petite dizaine d’années, nous proposons à nos patientes un réaménagement des conditions de la mise au sein afin d’améliorer la qualité de leur allaitement. L’objectif principal est une modification qualitative de la succion de leur bébé pour améliorer directement ou indirectement toutes les fonctions du nourrisson.

Cette méthode bouscule certaines idées sur les pratiques d’allaitement, mais les résultats méritent toute votre curiosité.

L’explication et la mise en place ne demandent que quelques minutes pour qu’une maman expérimente, sente et puisse repartir chez elle plus confiante dans son savoir faire et heureuse de mieux répondre aux besoins de son bébé.

Notre expérience s’appuie sur des centaines de cas depuis 2007. nous avons réalisé des petits films tutoriaux mais l’accompagnement dans l’expérience sensorielle est fondamentale, déterminante et très simple au final

 

Dans notre démarche, les mamans font une expérience sensorielle de la succion de leur bébé. Sentir, voir, entendre une bonne succion efficace, étanche et sécurisante pour le bébé. Elles peuvent très facilement solliciter et guider le bébé pour qu’il puisse mettre en œuvre deux types de succions très différentes dans leurs formes et effets. Elles pourront ainsi se construire un savoir-faire qui s’adapte au mieux à leur projet et à leur capacité d’allaitement.

Pour nous, cette méthode s’intègre parfaitement dans notre démarche ostéopathique, dans notre vision du maternage et répond à la demande des parents.

Lire la suite

20
Nov

biberon ostéopathie coliques témoignages

 

Témoignages de parents :

Ostéopathie et bonne manière de donner activement le biberon : le duo gagnant pour réduire les gaz, les coliques et les pleurs.

Lorsque le bébé est alimenté au biberon et qu’il a beaucoup de gaz. Nous proposons un traitement ostéopathique mais aussi une manière spécifique de donner le biberon qui entraîne une réduction très significative des gaz et des coliques. Les parents et le bébé doivent devenir actifs. Cela va tout changer. Le bébé devient plus calme et les coliques disparaissent quasi complètement. Vous pourrez arrêter de vous constituer un stock de biberons inutiles aux multiples formes physiologiques. Mais tout cela dépendra de votre compréhension, de votre engagement et persévérance.

 

Les avantages pour la vie du bébé et de ses parents au quotidien sont immenses. Il y a beaucoup moins de pleurs et de reflux, toutes les fonctions sont améliorées : endormissement, sommeil, digestion, respiration, détente, communication.

Cette succion quand elle devient active a aussi des effets préventifs à plus long terme sur le bon développement de l’enfant : morphologie des maxillaires et voûtes nasales, respiration nasale, immunité, posture, etc.. C’est pourquoi tous les ostéopathes devraient tester la succion, connaître et utiliser cette méthode pour aider les bébés  qui leur sont confiés à mieux vivre leur quotidien et à bien grandir

Notre expérience sur l’alimentation et la succion du bébé s’appuie sur des centaines de cas.

Voici une sélection de témoignages de maman et papa qui permettront à d’autres parents de mieux se reconnaître dans les difficultés de leur bébé.

Il vous sera facile d’apprendre à bien donner le biberon et vous aurez à votre tour la capacité et l’envie de transmettre ce savoir faire à votre entourage.Lire la suite

03
Mai

plagiocéphalies, les cale bébés latéraux?

Journée mondiale des plagiocéphalies et autres déformations

Série d’articles sur  : les plagiocéphalies et principes mécaniques

Question du jour

Est ce utile d’utiliser un cale bébé latéral?

Les parents et les thérapeutes doivent être conscients que coucher un bébé sur le côté (sans cale) ne signifie pas qu’il est en position « latérale de sécurité ».

Il y a un réel risque de retournement sur le ventre chez un certain nombre de nouveau-nés. La flexion des membres positionnés en avant du corps durant les deux premiers mois, n’est pas suffisante et fiable pour croire qu’il ne peut basculer sur le ventre.

Lire la suite

01
Mai

plagiocéphalies Arrêtez de caler ma tête 2

Journée mondiale des plagiocéphalies et autres déformations 2016

2ème partie

Le calage ne ferait il pas partie du monde de l’illusion? Cela n’échappe pas à la vision commune des plagiocéphalies.

Nous imaginons qu’en maintenant ainsi la tête dans l’axe, elle pourrait y rester ensuite sans calage (par magie). La tête est posée comme un œuf dans un coquetier. Malheureusement, si nous enlevons le support, la tête, comme l’œuf va rouler sur le côté pour retrouver une stabilité purement statique.

Le calage a une place très particulière dans l’imaginaire collectif et les représentations culturelles que nous nous faisons des bébés.

plagiocéphalies, encore quelques cales?

Encore quelques cales?

Ce sont des petits êtres fragiles, en porcelaine, petit bijou mis (ou présenté) dans un joli écrin.

Leurs propres mouvements pourraient s’avérer être dangereux pour leur intégrité. Ils doivent être mis dans des espaces limités, clos. Leur environnement doit les préserver d’eux mêmes, de dangers fantasmatiques. Ils doivent être calés de partout. Tout ceci trouve sa justification dans un discours sur le retour à une sécurité foetale et aussi sur la sécurité qui devient une priorité dans le maternage et la société.
Le bébé ne doit pas bouger.

Le bébé est une représentation sociale de ses parents. Il doit être parfait. La présence de n’importe quelles déformations du corps renvoie à l’image de la difformité, à une sorte de tare ! Pourtant, l’asymétrie est une expression commune et naturelle de la vie, il n’existe pas de visages symétriques.Lire la suite