25
Avr

Plagiocéphalies, arrêtez de caler ma tête

Plagiocéphalies,

les cales, le monde de l’illusion et de la réassurance.

1ère partie

 « Si la tête est dans l’axe, tout va bien »

Les systèmes de cales maintiennent artificiellement la tête du bébé dans l’axe. Cette position normative de la tête (ou du corps) bien droit apporte curieusement une grande réassurance aux parents. Ils sont heureux de pouvoir communiquer les yeux dans les yeux de leur bébé.

Qu’en est-il de l’efficacité des cales sur la normalisation de la forme du crâne et les plagiocéphalies?

Les principaux effets recherchés par les systèmes de cales sont de tenter de fixer la position de la tête dans l’axe, d’empêcher ou limiter ses mouvements et de changer la zone d’appui postérieure du crâne.

Nous avons défini schématiquement décris trois sortes de calage.

Le calage strict,

Il bloque entre deux cales latérales la tête dans l’axe comme entre deux livres.

Pour des raisons de sécurité et très ponctuellement, il peut être utile comme dans les « cosy » ou coques utilisés pour un voyage en voiture.

plagiocéphalies, blocage complet mouvement

aucun mouvement, tête totalement immobile

Le poids de la tête ne s’applique plus sur la zone plate (ou sur la zone qui est entrain de s’aplatir). Les forces sont déplacées sur un nouveau point de contact (défini par le jeu des cales). Mais ce changement d’appui ne peut entrainer aucun changement de la forme du crâne. En effet, les modifications des formes et de la croissance du crâne dépendent moins de lois mécaniques que de principes physiologiques. Un peu comme les semelles orthopédiques qui donnent via le système nerveux et le cerveau des informations, au système postural.

Les calages type anneau, couronne ou oreiller mou.

Ils doivent maintenir la tête dans l’axe comme un œuf dans un coquetier, les bords sont plus ou moins hauts et souples.

Ces systèmes soft, peuvent séduire par leurs principes ( leurs design et prix).

plagiocéphalies, anneau circulaire de soutien sur une tête parfaitement ronde

anneau circulaire de soutien sur une tête parfaitement ronde

La forme de l’anneau augmente les surfaces de contact. Il y a une répartition plus large de l’appui, ce qui réduit partiellement l’impact des forces déformantes. Il est aussi possible de jouer avec la qualité du support pour absorber une partie des forces déformantes. Quels sont les autres effets induits par ces systèmes ?

 Lorsque la partie postérieure du crâne est asymétrique, les zones d’appui (ou même forces d’appui) sur la cale seront différentes et c’est au niveau de la zone  « aplatie » qu’il y aura les appuis les plus puissants, donc ce système présente un fort risque d’auto entretenir voire augmenter la déformation et la plagiocéphalie.

« La gestuelle du bébé, dans toute sa richesse, a un grand pouvoir de stimulation de toutes les structures tissulaires qui interagissent dans la morphogénèse du bébé »

De ce fait, c’est la liberté de mouvement de la tête du bébé qui permet l’harmonisation de la forme du crâne. Elle est le moyen le plus évident de prévention puisqu’elle est mise naturellement en œuvre par le bébé lui même.

 Durant les deux premiers mois, nous avons déjà vu que le nouveau-né, couché sur le dos à plat, ne pouvait pas profiter de cette spontanéité de mouvement.

 plagiocéphalies, tête du bébé mis en flexion

tête du bébé mis en flexion

Le problème dans les plagiocéphalies, s’aggrave avec un anneau, la tête est un peu surélevée en flexion et le mouvement de glissement obligatoire pour rouler la tête sur les côtés est rendu encore plus difficile.

 

Plagiocéphalies; sur cale tête en position de déformation

sur cale tête en position de déformation

La tête reste dans une position de relative immobilité en position de déformation.

 

Mais de toute façon, la tête risque de ne pas de rester longtemps dans l’axe car le bébé va rechercher par tous les moyens à réintégrer sa position en immobilité de rotation sur le côté, là où son confort statique est maximum.

(2ème partie)

Question du jour

En fait, cette question, vous est adressée.

Grâce à votre retour sur le contenu ou la forme de ces articles sur les plagiocéphalies, nous serons en mesure d’en améliorer la compréhension, l’attrait et l’intérêt pour les parents et les thérapeutes.

Avez vous des questions sur un point, une idée qui vous serait apparue confuse?

Aimeriez vous plus de précision sur un point particulier?

Avez vous avez une information spécifique à partager, une expérience?

Nous avons abordé les plagiocéphalies par un tout petit point de vue mécanique, basique dirons certains et ils ont certainement raison. Cependant c’est avec beaucoup de plaisir que nous effectuons ce partage d’expérience clinique qui représente aussi un petit challenge pour rédiger ces articles en un temps aussi court.

Nous avons encore un certain nombre d’articles à rédiger sur ce sujet. Vos retours comme parents ou thérapeutes nous seront utiles. Nous vous présenterons aussi notre expérience pour aider les parents à comprendre l’endormissement et le sommeil des bébés et trouver des solutions efficaces. Nous avons mis en place des méthodes pour une succion efficace au sein et au biberon.

Merci de citer l’auteur et d’associer le lien du site dans vos blogs www.osteo-strasbourg.fr plutôt qu’effectuer de simples copier/coller.

Vous pouvez nous joindre sur :

Page facebook alain gautier

www.bibed-concept.com  (dans le contact)
www.facebook.com/bibedconcept