21
Nov

BIBERON BIEN LE DONNER

c'est le pied de boire un petit coup sans gaz.

c’est le pied de boire un petit coup sans gaz.

Donner le biberon s’apprend et peut rapporter gros.

Notre expérience d’ostéopathe spécialisé auprès des nouveau-nés, nous a permis de développer une méthode originale et efficace pour donner le biberon afin de réduire de façon très importante les gaz ingérés. Cette nouvelle manière de donner le biberon a été expérimentée avec succès par des centaines de parents. Nous vous proposons ce tutoriel pour que vous puissiez vous aussi appliquer cette méthode qui peut changer la vie de votre bébé et bien sûr aussi la vôtre.

Moins de gaz chez un bébé.

Nous constatons une diminution immédiate des coliques, des pleurs. Cela permet une réduction de certains  reflux, un endormissement plus facile avec un sommeil de meilleure qualité, plus stable, le bébé est moins agité, nerveux. Boire son biberon devient satisfaisant, il contrôle bien son biberon, il est en sécurité et se détend.

La succion en pincement (symbole de la succion passive au biberon) est abandonnée.

Son étanchéité était médiocre entraînant l’utilisation d’une dépression intra buccale minimale. Une dépense énergétique peu rentable, frustrante et fatigante.

Une succion active en ouverture de bouche apparait.

Lorsque le bébé redevient actif en aspirant son biberon avant de commencer sa succion/déglutition. Il met en oeuvre une excellente étanchéité sur sa tétine, cela signifie qu’il a créé et utilise une puissante dépression intra buccale. Le processus de succion qui en résulte est très différent dans sa forme, dans ses effets et son efficacité.

La bouche s’ouvre en grand, le menton descend et avance. Les appuis et forces musculaires dans la bouche sont plus équilibrés favorisant une bonne croissance du squelette facial. Cette stimulation des os des voûtes nasales favorisera leur développement et une meilleure respiration nasale.

La succion est efficace, rentable et satisfaisante.

Le bavoir devient inutile.

Nous ne voyons plus de lait couler aux commissures des lèvres.

 La tétine nous intéresse en fonction de ses formes qui doivent être favorisante pour que le bébé puisse créer une étanchéité. La forme doit être adaptée à la taille de la bouche, à la possibilité d’ouverture de celle-ci.

Le débit doit être adapté à la fluidité du lait, à l’effort et à la puissance d’aspiration.

Nous vous proposerons en collaboration  dans un autre article rédigé en commun avec nos spécialistes de la puériculture, nos observations et nos propositions.

Ce qui est fondamental, c’est l’action de la personne qui en proposant le biberon au bébé l’oblige à le maintenir de façon continu en bouche par aspiration. Dès que cette aspiration devient trop faible le biberon est totalement retiré de la bouche puis sera remis en bouche.

Si dans toutes les publicités, les tétines sont physiologiques et ressemblent au sein, vous ne trouverez personne pour trouver un sein qui ressemble aux tétines!